CLUE 2015

Aujourd’hui, l’étalement des villes vient poser de nouvelles problématiques, particulièrement en Île-de-France. La ville vient toucher la campagne sans pour autant avoir de relation, d’échange avec elle. Une lisière s’est formée, formant une transition de non-lieu entre l’urbain et le rural.

La transition doit se faire en douceur, accompagnant et protégeant le piéton. Pour un respect maximum du paysage, notre système se compose de cristaux photo-luminescents incrustés dans le sol et accompagné d’une peinture phosphorescente sur le mobilier urbain. Les cristaux ainsi que la peinture emmagasinent l’énergie lumineuse durant la journée et la retranscrivent la nuit tombée. La notion d’interface des espaces prend tout son sens, car l’éclairage existant des environnements construits excite d’avantage l’intensité lumineuse des matériaux photo-luminescents.

Une lumière douce vient se créer, révélant les matières, respectant le cycle naturel de la nature et rythmant la promenade du piéton. On passe ainsi d’une vive lumière urbaine à une lumière plus douce et récréative. On donne à voir le paysage de nuit, en attirant la population dans ces chemins invitant à la promenade ainsi qu’à la contemplation.


MOA : Community Lighting for the Urban Development (CLUE)

ÉQUIPE : Wild Paysages

MISSION : Concours

ANNÉE : 2015
Date

29 janvier 2015

Category

Jardin, Siège Social, Ville