aménagement bureaux entreprises plantations aménagement bureaux entreprises plantations aménagement bureaux entreprises plantations aménagement bureaux entreprises plantations aménagement bureaux entreprises plantations aménagement bureaux entreprises plantations

BUREAUX FERTILES

Si notre vision du paysage nous permet de comprendre, d’appréhender et de dessiner les espaces extérieurs quels qu’ils soient (urbain, rural, périphérique…), notre connaissance sur le végétal nous amène également à composer à l’intérieur des bâtiments.

La prise de conscience de l’importance de la nature a permis la naissance de nombreuses initiatives dans les grandes métropoles de ce monde. À New-York des grands chefs font pousser leurs légumes sur le toit de leur restaurant, à Brooklyn le supermarché Whole Foods Market dispose d’une serre sur son toit. « Les produits cultivés sur 1860 m2 sont vendus directement en dessous, dans la boutique. » (Martine Ghnassia et Isabelle Grange / Ifop). Au Japon, un bâtiment est devenu un jardin intérieur avec 1000 espèces de végétaux où il est possible de venir prendre son café.

 Vu l’engouement pour le végétal en milieu urbain, il nous a semblé intéressant de pousser le concept plus loin en le faisant entrer dans l’enceinte des entreprises. L’implication de l’ensemble des salariés dans la gestion et la culture des végétaux mise en place sera la clef du projet et impliquera une interaction de l’ensemble des différents services. Toutes les parties communes de l’immeuble prendront des airs de plaine agricole, de potager ou de jardin exotique.

 « D’abord, l’apport de verdure dans un espace aussi artificiel est perçu comme une bouffée d’air frais, au sens propre, certaines plantes étant capables de filtrer l’air, parfois plus pollué dans les espaces confinés que dans la rue. De fait, ces propriétés des plantes apporteraient un supplément de bien-être, mais aussi de sécurité aux salariés, rassérénés par l’irruption du « naturel » dans ce qui est, pour beaucoup, leur deuxième lieu de vie. » (Daniel Ingold / Cultura Creative)

Travailler l’essence de la vie dans des lieux qui ont été pendant de nombreuses années aseptisés de toutes formes de nature, est un défi excitant : si nous parvenons à instaurer par l’aspect ludique, un minimum d’espace vert dans chaque structure alors nous pourrons développer d’autres projets mettant en relation horticulture et relation humaine. Le jardinage est l’occasion de rapprocher les personnes désirant s’investir dans un projet à échelle humaine. Pouvoir se retrouver pendant une pause pour jardiner avec ses collègues, planter, couper, apprendre les différentes caractéristiques de chaque espèce et goûter au fruit de son travail une fois les tomates et autres légumes arrivés à maturité.

Pouvoir couper directement son basilic, thym, romarin à la cantine pour le mettre dans son assiette inciterait les individus à prendre conscience des richesses de la nature qui les entoure et adoucirait les mœurs.

Date

8 janvier 2015

Category

Jardin, Siège Social