agon coutainville

J’irai Revoir ma Normandie

agon coutainville

agon coutainville

agon coutainville

agon coutainville


J’irai Revoir ma Normandie

L’étude des relevés des températures confirme que la dérive Nord Atlantique du Gulf Stream accorde à Agon Coutainville un climat particulier, au différentiel de température réduit. Si l’été ne dépasse que rarement les 28°, l’hiver semble ignorer superbement les températures inférieures à – 5°. La luminosité est forte contrairement à une pluviométrie moins importante que la région parisienne.

Les principaux problèmes, pour un tel jardin, sont dus à la proximité de la mer qui est à environ 500 m. Le vent peut être dans l’ensemble géré cependant la lutte contre le sel est plus compliquée. Les vents peuvent souffler à plus de 130 km/h et projeter les embruns salés de la mer qui brûle ainsi les feuillages.

Le parti-pris du jardin est de retrouver un lieu enchanteur composé de plantes acclimatées à la région. Depuis la maison, on profitera de la superposition des feuillages de façon à obtenir des jeux de couleurs en opposant des arbustes à feuilles claires et foncées.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.